mercredi 24 avril 2013

Leçon de zoologie

Samedi, en sortant les pots d'Hosta qui avaient passé l'hiver à l'abri dans la serre, j'ai découvert un gros escargot accroché à l'un d'entre eux.


Ce n'est pas le premier de ce genre que je trouve au jardin mais il était trop visible pour ne pas lui tirer le portrait !

 

 
Le temps de le laisser un peu tranquille et il a bien voulu sortir de sa coquille.


Il s'agit certainement d'un Helix aspera mais impossible de savoir le nom de la sous-espèce sans être un spécialiste.


En faisant quelques recherches, j'ai appris qu'il était sourd et aveugle mais qu'il portait 2 paires de tentacules : celles du bas lui servent à explorer le sol et celles du haut sont 2 "nez" très puissants qu'il balançe pour détecter les odeurs qui l'entourent.


Il est hervivore et même s'il se sert certainement des jeunes tiges bien tendres des vivaces pour se nourrir, je lui ai laissé la vie sauve, il est trop rare au jardin pour le tuer. Ce n'est pas comme ses cousines les limaces, beaucoup trop nombreuses, que je prends un malin plaisir à couper en deux avec mon sécateur !
 
 


23 commentaires:

  1. T'exagères : ça en prenant mon petit dej, c'est beurkkkk ! Hier, c'était Renée qui publiait des vers blancs à 6:00 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu nous montres bien des bébêtes rouges !!! ;)

      Supprimer
  2. moi ça m'a bien fait sourire, il y en a quelques uns des comme ça au jardin aussi .... et j'y touche pas trop y sont trop gros souvent, ou alors ils collent vraiment bien à leur support et ça fait 'schloukk' quand tu les détachent ;-) les limaces elles par contre aucun état d'âme .....!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Scloukk ? C'est de l'alsacien ??? Mdr !!!
      Je te fais plein de bisous ma Régine, bonne journée remplie de soleil !

      Supprimer
  3. Tu es arrivée juste à temps avant qu'il ne mange les jeunes hostas ! Les miens (d'hostas) se développent à vue d'oeil ces derniers jours. Je vais voir tous les jours car ça me fascine ...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les miens aussi, ils rattrapent le temps perdu !
      Bonne journée, Cécile !

      Supprimer
  4. Petit escargot
    Porte sur son dos
    sa maisonnette
    Aussitôt qu'il pleut
    Il est tout heureux
    Il sort sa tête !!! ♪♫♪♫

    Bisouuuuuuu :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudra que tu me la chantes au mois de juin !!! La question est : feras-tu pleuvoir ? Lol !!!

      Supprimer
  5. Bonjour.
    C'est vrai que pour les escargots j'ai aussi un peu pitié et je les transfèrent dans la pature voisine mais pour les grosses limaces ... direction le poulailler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes poules mangent les limaces ? Les miennes n'en veulent pas !
      Ca m'arrive de les lancer aussi dans la prairie voisine !

      Supprimer
  6. Ces gros escargots pullulent ici ! Je les lance très loin de l'autre côté de la route ! Et ce matin, lors de mon petit tour, j'ai sectionné ma première limace de l'année (avec une pierre bien tranchante ..) Beurk !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai compris! Plus la peine de lui parler!!!

    RépondreSupprimer
  8. Votre blog est toujours ma-gni-fique !

    leçon de zoologie (bis) : rien de tel pour voir pulluler les limaces encore plus : les couper en deux (et laisser ce qu'il en reste sur place) ! bonne journée !

    jacques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le compliment et pour le tuyau , Jacques !
      Belle journée !

      Supprimer
  9. Ah j'ai l'impression que vous êtes toutes un peu nostalgique des Malheurs de Sophie qui coupait ses petits poissons en morceau ! Et bien moi ce sont les guêpes que je coupe en deux avec de grands ciseaux !Pour ce qui est des escargots ça me rappelle un affreux au collège qui les mettaient tout crus dans sa bouche !!Mais on est bien loin de la poésie du jardin. Bonne journée Laurence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cru dans la bouche ? Beurrkkk !!!
      Mais cuit avec un peu d'ail et de persil, je veux bien !!!
      Belle journée, Maryline !

      Supprimer
  10. miam je connais des bonnes recettes :p par contre moi je ne les laisse pas sur mes pots croix moi, je ne veux pas t'alarmer mais un gaillard comme le tien peut grignoter en une nuit tes adorables pousses d'hosta ! ! dans mon jardin je fais des cueillettes nocturnes quotidiennes de 20 à 50 escargots ! Les limaces sont moins nombreuses et un récipient de bière suffit à les contrôler ! Par contre ce n'est pas plutôt un aspersa ? Je connais seulement l'Aspersa Aspersa qui est le fameux petit gris de ma région :)
    Bonne journée
    Lydie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre que c'est un Aspera Aspera car les petits gris sont rares par ici.
      A voir ton butin nocturne, ça ne m'étonne pas que l'escargot est l'emblême de la Charente !
      Bonne journée, Lydie !

      Supprimer
  11. Ils sont trop rares chez moi, quand j'en rencontre comme ça sur des pots je les transfère dans un massif..ou dans le champ derrière.
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca aussi pour ça que je lui ai laissé la vie sauve !
      Bonne journée !

      Supprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Les escargots sont omniprésent ici et je fais le ramassage au levé du jour des qu'il y a de la rosée. Des voisins les élèvent pour les manger après. Quand aux limaces je les tuent sans pitié !!
    Bonne journée.....

    RépondreSupprimer

Trois petits mots, une grande phrase ou un roman... je serai toujours contente de vous lire !